lundi, 20 mars 2017 07:15

La CSLT équilibre son budget, mais lutte contre le décrochage scolaire chez les garçons

Malgré les coupures budgétaires des dernières années, la Commission scolaire du Lac-Témiscamingue (CLST) a déposé un budget équilibré pour l'année scolaire 2015-2016.

Les revenus annuels totalisent 34,4 M$, une diminution de 1,3% comparativement à l'année précédente.

Près de 80% des dépenses sont liées à l'élève et à l'enseignement.

L'entretien et le maintien des bâtiments occupent 92% des dépenses.

Les dirigeants de la commission scolaire sont préoccupés par le faible taux de diplomation chez les garçons.

En 2015, les filles maîtrisaient mieux le français (83%) que les garçons (74%).

Toutefois, les garçons sont toujours moins nombreux que les filles à obtenir leur diplôme.

Selon les plus récentes statistiques, sur 20 élèves sortant sans diplôme on note 12 garçons et 8 filles en 2013-2014.

«Il faut se pencher sur cette question-là. On a déjà des solutions sur lesquelles on se penche présentement. Il faut dans les prochaines années mettre de l'avant des actions, mais pour réussir à augmenter cette diplomation pour nos jeunes hommes ça peut se faire de maintes façons. C'est une préoccupation que moi j'ai et que les autres commissaires ont présentement,» explique le président du conseil des commissaires, Pierre Rivard.

Lu 159 fois