samedi, 29 avril 2017 12:31

Philippe Couillard de passage en région

Lors de son passage en Abitibi-Témiscamingue ce week end, le Premier Ministre du Québec, Philippe Couillard, a accordé une entrevue à CKVM afin de parler de dossiers typiquement témiscamien.  D'abord, dans le dossier du bois d'oeuvre, M. Couillard a affirmé que son gouvernement soutiendra l'industrie forestière tant que durera ce conflit avec les américains afin de préserver les emplois en région.  Dans le dossier de l'accès à l'eau potable à Angliers, il a indiqué que le dossier progressait et faisait son chemin, mais que c'est au niveau du ficelage financier du projet que réside un problème qui ralentit l'aboutissement de celui-ci.  Dans le dossier de l'encadrement des chasseurs non-résidents, dossier qui préoccupe les chasseurs et leur association, M. Couillard qui dit vivre un peu ce type de problème dans son comté de Roberval, affirme que le Québec doit se mettre à niveau avec d'autres provinces, comme le Nouveau-Brunswick et l'Ontario, qui se sont déjà attaqués à cette problématique.  Enfin, dans le dossier du projet de mini-centrale électrique au Témiscamingue, projet mené en collaboration avec les communautés Algonquines du sud du Témiscamingue, il a indiqué que,  malgré le fait  que ce projet ne figure pas sur la liste des 6 projets de ce type retenus par le gouvernement, la présence d'une collaboration d'affaire et d'un partage des revenus entre les communautés autochtones et non-autochtones étaient des éléments qui militaient en faveur d'un appui gouvernemental à ce projet.

Lu 173 fois